Epreuves en voie du salut


Epreuves dans la voie du salut.

 
1 Samuel 1: 1 -28.

King James Version (KJV)

1 Il y avait un homme de Ramathaimzophim, de la montagne d’Éphraïm, et son nom était Elkana, fils de Jerocham, le fils d’Elihu, fils de Tohu, fils de Tsuph, Éphratien:

2 Et il avait deux femmes; le nom de l’une était Anne, et le nom de l’autre Peninna: et Peninna avait des enfants, mais Anne n’avait pas d’enfants.

3 Et cet homme montait de sa ville chaque année pour adorer et pour sacrifier à l’Éternel des armées à Silo. Et les deux fils d’Éli, Hophni et Phinées, sacrificateurs de l’Éternel, étaient là.

4 Et quand le temps était Elkana, qui a offert, il donna à sa femme Peninna, et à tous ses fils et ses filles, des portions:

5 Mais vers Hannah a donné une partie digne, car il aimait Anne: mais le Seigneur avait fermé sa matrice.

6 Et son adversaire a également provoqué sa gorge, pour lui faire frette, parce que le Seigneur avait fermé sa matrice.

7 Et comme il l’a fait d’année en année, quand elle est allée à la maison de l’Éternel, elle a été provoquée, par conséquent elle pleurait et ne mangeait point.

8 Alors Elkana, son mari a dit d’elle, Anne, pourquoi pleures-tu? Et pourquoi  ne manges-tu pas? Et pourquoi ton cœur  est affligé? Je ne suis pas pour toi mieux que dix fils?

9 Et Anne se leva, après qu’ils eurent mangé à Silo, et après avoir bu. Le sacrificateur Éli était assis sur un siège par un des poteaux du temple de l’Eternel.

10 Et elle était amertume dans l’âme, et pria le Seigneur, et fondit en larmes.

11 Et elle fit un vœu, et dit: Éternel des armées, si tu daignes regardait l’affliction de ta servante, et te souvenais de moi, et ne pas oublier ta servante, et si tu donnes à ta servante un enfant mâle, je le donnerais  au Seigneur tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera point sur sa tête.

12 Et il arriva, comme elle restait longtemps en prière devant le Seigneur, Éli observa sa bouche.

13 Or, Anne parlait dans son coeur, que ses lèvres remuaient, mais sa voix n’a pas été entendue: par conséquent, Éli pensa qu’elle était ivre.

14 Et Éli lui dit: Combien de temps veux-tu ivre? Ivre de vin.

15 Et Anne répondit et dit: Non, mon seigneur, je suis une femme d’un esprit chagrin: je n’ai bu ni vin ni boisson forte, mais je répandais mon âme devant l’Éternel.

16 Compte non ta servante pour une fille de Bélial: pour sortir de l’abondance de ma plainte et le chagrin qui m’a fait parler jusqu’à présent.

17 Alors Eli répondit, et dit: Va en paix, et le Dieu d’Israël t’accorde ta demande ce que tu as demandé de lui.

18 Et elle dit: Que ta servante trouve grâce à tes yeux. Ainsi, la femme s’en alla, et mangea, et son visage ne fut plus triste.

19 Et ils se levèrent tôt le matin, et se prosternèrent devant l’Éternel, ils s’en retournèrent et revinrent dans leur maison à Rama et Elkana connut Anne, sa femme, et l’Éternel se souvint d’elle.

20 C’est pourquoi il arriva, quand le moment fut venu environ après  qu’Hannah avait conçu, qui et enfanta un fils, et appela son nom Samuel, disant: Parce que je l’ai demandé à l’Éternel.

21 Et Elkana l’homme, et toute sa maison, sont allé jusqu’à offrir à l’Éternel le sacrifice annuel, selon  le vœu.

22 Mais Anne est allé pas à la hauteur, car elle dit à son mari, je n’y irai pas jusqu’à  ce que l’enfant soit sevré, et puis je le mènerai, afin qu’il soit présenté devant l’Éternel et qu’il reste là pour toujours.

23 Et Elkana, son mari, lui dit: Fais ce que te semblera bon; restes jusqu’à ce que tu l’aies sevré; seul le Seigneur accomplira sa parole. Ainsi, la  femme demeure, jusqu’à ce que l’enfant soit sevré.

24 Et quand elle l’eut sevré, elle le fit monter avec elle, avec trois taureaux, un épha de farine, et une bouteille de vin, et l’amena à la maison de l’Éternel à Silo: l’enfant était jeune.

25 Et ils ont tué un taureau, et amené l’enfant à Éli.

26 Et elle dit: Oh mon seigneur, que ton âme vit, mon seigneur, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi en priant le Seigneur.

27 Pour cet enfant que je priais, et l’Éternel m’a donné ma pétition que je lui demande:

28 C’est pourquoi aussi je l’ai prêté à l’Éternel; tant qu’il est vivant, il doit être prêté à l’Éternel. Et il se prosterna devant l’Éternel.

Lorsque les élèves sont en classe, ils doivent être attentifs à ce que dit leur enseignant. Celui qui suit ce que l’enseignant lui parle doit est intelligent et fait l’éloge de ses parents.   La même chose dans la façon voie salut, nous assistons à l’assemblée de l’ église pour entendre ce que Dieu dit, que nous sachions la volonté de Dieu pour lui rendre ses éloges.
Dans le livre de 1 Samuel 1:1-20, l’Écriture dit à propos Elhanan et ses deux épouses. Peninna et Hannah. Peninna avait des enfants, mais Anne n’en avait aucun. Peninna continuait de  la provoquer, afin de l’irriter. Que ce que ceci nous enseigne?
Spirituellement, Hannah représente la personne qui commence le chemin du salut, et Peninna représente les épreuves que vous pouvez rencontrer dans la voie du salut.
Il ya deux pays: un pays du péché et de la mort spirituelle, et d’un pays de la grâce.
Dans le pays du péché et de la mort spirituelle il n’y a que de mauvaises actions, et rien ne peut y louer Dieu, mais dans le pays de la grâce sont l’Évangile et la grâce.
Si quelqu’un entend l’évangile et croit, il a le pardon du péché et sort du pays du péché et de la mort pour entrer dans le pays de la grâce.

Que l’on devienne ennemi de Satan, qui ne recherche que la desobédience à Dieu.
Pourquoi Dieu accepte que le chrétien affronte des épreuves de la voie du salut?
Voyons ce que dit la Bible! En lisant la Bible, nous apprenons que les Israélites avaient vécu 40 ans dans le désert. Si nous méditons cette Parole, nous découvrons  quatre  raisons de Dieu pour les Israélites  tournoient dans le désert :
1 – Pour les humilier;
2 – Pour tester ce qui était dans leurs cœurs, qu’au temps où ils atteindront la terre promise ils aient  à vivre dans la présence de Dieu.
3 – Qu’il peut leur enseigne que l’homme ne peut pas vivre de pain seulement, mais de la parole venant de la bouche de Dieu.
4 – Leur apprendre à obéir à ses commandements et à marcher sur selon ses préceptes.
Dieu demeure le même aujourd’hui. Si quelqu’un commence le chemin du salut, Dieu peut le former que dans cette manière, et même teste que ce qui est dans son cœur provient de la foi d’en haut.
Quand Jésus-Christ priait au lieu appelé Gethsémané, Il tomba sur sa face contre terre, et pria: Mon père, s’il est possible que cette coupe s’éloigne de moi, mais pas de ma volonté, mais plutôt de la tienne.

Que signifie cette coupe? Spirituellement cette coupe représente les épreuves  de Dieu lui-même. Jésus-Christ avait déjà connu que la volonté de Dieu pour lui  était de mourir sur la croix,  Jésus avait déjà su qu’il devait être crucifié et  pour sauver le monde de la mort du péché.

Donc, si quelqu’un commence le chemin du salut, il doit affronter les épreuves de Dieu.

Mes frères qui visitent notre blog, je ne sais pas si vous  n’avez  pas déjà affronté les épreuves de Dieu. Si vous ne reconnaissez vos tests venant de Dieu, sachez que vous n’avez pas encore atteint le niveau de la perfection. Sans doute, Dieu vous éprouvera, et quand vous les vaincrez, vous deviendrez murs spirituellement. Deutéronome 8:1-9, Matthieu 26:39, Jacques 1:2-4.
Notre Dieu est fidèle. Avant qu’Il vous envoie un test, il vous  annonce au préalable.  Rien ne peut atteindre  la ville sans que Dieu ne le révèle à ses serviteurs bien-aimés.      Dieu vous montrera de la compassion parce que grande est sa bonté. Il ne veut pas porter  le malheur ou le deuil aux enfants des hommes.  Lamentation,   3:31-33.
Se souvenir de Hannah représente  pour ceux qui commencent le chemin du salut, qu’elle a été suffisamment provoquée et irritée par Peninna dans la volonté de Dieu. Elle alla à Silo pour adorer Dieu avec amertume dans l’âme, elle a beaucoup pleuré et prié le Seigneur. C’était souffrance qui a été tournée vers Dieu pour qu’il exauce sa prière et bénisse son fils qui était Samuel.

De la même façon, si l’on entend la parole de Dieu et croit ; si l’on garde ses préceptes ; Dieu est là pour vous bénir.
Donc, il y a un processus énoncé ci-dessus pour  obtenir la bénédiction de Dieu.
La bénédiction du Seigneur apporte la richesse et n’ajoute aucune peine à elle.
Deutéronome 28:9-11, Proverbe 10:22

Jeannepomuscene12@gmail.com
TUJIJUKENONE@GMAIL.COM

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s